Univers parallèles

Laisse la réalité derrière toi, Univers Parallèles t'accueillera comme tu seras !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le manuscrit de Voynich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki
Nébuleuse
Nébuleuse
avatar

Messages : 1036
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 18

MessageSujet: Le manuscrit de Voynich   Ven 2 Jan - 10:42


Je n'ai rien écrit moi-même, tout est tiré d'un livre très intéressant ! J'en citerai le nom à la fin.

Le manuscrit de Voynich

Les livres consacrés à l’alchimie ainsi que quelques ouvrages de sciences naturelles rapportent l’existence du célèbre « Manuscrit de Voynich ». Ce livre de quelque 200 pages renfermerait de nombreux secrets et il est possible que, lors de sa rédaction, son auteur ait recouru à une forme d’écriture cabalistique par crainte d’une découverte du contenu et de ses conséquences.

Découverte et premières recherches
En 1912, l’antiquaire Wilfred Michael Voynich (1865-1913) acquiert un livre contenant de nombreux dessins et rédigé dans une écriture d’aspect archaïque. Les illustrations attirent son attention : spirales insolites, plantes, constellations, silhouette féminines, utricules et autres représentations. Le texte affiche également une construction biscornue. En effet, à plusieurs reprises, il devient même partie intégrante des dessins ou bien s’étire en formes géométriques sur une double page.
Le livre est toutefois rédigé dans une écriture codée, et bien qu’il présente une grande régularité dans la structure et la répartition des mots, Voynich reste incapable de la déchiffrer.
Il en conclut que le manuscrit contient des informations de la plus haute importance, telles que des découvertes scientifiques ou alchimiques qui devaient, à l’époque de la rédaction du livre, valoir le bûcher à leur auteur. Les recherches de Voynich attestent que dès le XVIIe  siècle, des tentatives avaient été (supposément) menées pour décoder l’écriture secrète.

Décodage et contre-expertise
Voynich envoie des copies commentées de feuillets à de nombreux spécialistes. Toutefois, même les services secrets et de réputés cryptanalystes ne parviennent pas à traduire les écrits. Les illustrations ne contribuent pas davantage au décryptage, car les plantes et les diagrammes astronomiques restent également impossibles à identifier.
Aussi, l’intérêt de la sphère spécialisée est à son comble lorsque, en 1921, William R. Newbold, professeur de philosophie à l’université de Pennsylvanie, publie les résultats de ses investigations. En examinant le texte, il a décelé des signes microscopiques, éléments d’une écriture abrégée. Le déplacement de chaque lettre produit un texte en latin, qui traiterait des gamètes et de la vie organique. On serait alors en présence de données scientifiques supposées émaner de Roger Bacon, un moine franciscain.
Seulement dix ans plus tard, peu après la mort de Newbold, son ancien confrère, le professeur John Manly, parvint à un résultat tout autre après étude des rapports d’examen. Selon lui, la supposée écriture abrégée résultait en fait de résidus ou de déchirures du parchemin. Il en déduisit que Newbold avait procédé à l’interversion des lettres selon un système obscur et que ses conclusions étaient le simple fruit du hasard.
Au cours des décennies suivantes, de nouvelles tentatives de décryptage furent effectuées, mais, même les systèmes informatiques les plus modernes, n’ont pu, encore à l’heure actuelle, percer le mystère du code du manuscrit de Voynich. Ils ont tout de même permis de lever certains doutes. On sait par exemple aujourd’hui que deux personnes sont impliquées dans le rédaction du manuscrit, et qu’aucune correction n’y a été apportée, ce qui laisse supposer l’existence d’un modèle. De plus, le texte présente des structures linguistiques cohérentes. Il ne s’agit donc pas de la juxtaposition aléatoire de symboles, mais bien d’une langue affichant certaines régularités. Ces constats attestent donc d’un encryptage ou bien d’une langue inventée ou retranscrite avec des erreurs, ce qui remettrait en question le décodage définitif de l’ouvrage.


Source = Les Mystères de l'Humanité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfania Pluveh
Admin
Admin
avatar

Messages : 17187
Date d'inscription : 20/08/2009
Age : 26
Localisation : Univers parallèles

MessageSujet: Re: Le manuscrit de Voynich   Ven 2 Jan - 10:57

Ca devait cacher de grands secrets pour que le mystère soit resté entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universparalleles.forumactif.org
 
Le manuscrit de Voynich
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le manuscrit de Voynich
» Le Manuscrit De Terra Cogita
» PAÏENS Ψ « c'est quoi ça... Tablette tactile ? Je veux un manuscrit »
» manuscrit de talhoffer
» Eleys [Voleuse et aventurière]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers parallèles :: Aventures et évasions fantastiques :: Les légendaires légendes-
Sauter vers: