Univers parallèles

Laisse la réalité derrière toi, Univers Parallèles t'accueillera comme tu seras !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les pyramides de Gizeh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki
Nébuleuse
Nébuleuse
avatar

Messages : 1036
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 18

MessageSujet: Les pyramides de Gizeh   Ven 2 Jan - 10:48


Je n'ai rien écrit moi-même, tout est tiré d'un livre très intéressant ! J'en citerai le nom à la fin.

Les pyramides de Gizeh


Les pyramides les plus connues se situent en Egypte, sur le plateau de Gizeh. Décrit par Hérodote, cet ensemble de pyramides est la seule Merveille du monde qui soit parvenue jusqu’à nous. Les pyramides de Gizeh comptent parmi les monuments les plus étudiés au monde. Les théories et légendes qui s’y rapportent sont très nombreuses et nous n’en évoqueront ici que deux.

Les esclaves d’Hérodote
Lorsque l’historien Hérodote (environ 484-420 av J.-C) dressa la liste des Sept Merveilles du monde (vers l’an 450 av. J.-C), il évoqua, dans sa description des pyramides, des esclaves, obligés de travailler durement et de transporter des années durant de lourds blocs de pierre. Mais au cours des dernières années, les scientifiques se sont de plus en plus convaincus qu’Hérodote s’était trompé et que les pyramides avait été, en réalité, construites par des hommes libres.
Cette nouvelle hypothèse prend pour point de départ le Nil, fleuve immense qui joue un rôle vital dans l’économie de l’Egypte et dont les crues inondaient chaque année, de juillet en octobre, de vastes portions du territoire. Lavant les champs et fertilisant les sols, le limon du Nil contribua très largement au développement exceptionnel de la civilisation égyptienne, de sorte que les inondations n’étaient sans doute pas perçues comme une catastrophe, mais comme une bénédiction. Pour fêter dignement cet événement et sans doute également pour occuper le peuple pendant les quatre mois d’inondation, les pharaons auraient pris l’habitude de faire travailler les hommes sur des chantiers de construction. Cette mesure eut pour conséquence de resserrer les liens entre le souverain et son peuple, mais aussi d’accroître régulièrement le savoir des hommes dans les domaines les plus divers, ce qui contribua à l’épanouissement de l’ensemble de la société égyptienne.
On a pu aujourd’hui démontrer que ces chantiers avaient favorisé l’apparition et le développement de nouveaux métiers. Des médecins, par exemple, soignaient les blessés : les ossements ont montré que les fractures étaient remarquablement bien soignées, ce qui tend à prouver le bon niveau de sons sur les chantiers. Les boulangers, qui assuraient la subsistance des ouvriers, pouvaient également échanger leurs savoir-faire. Il semble, par ailleurs, que des intendants aient été présents pour relever le temps de travail de chaque ouvrier sur des tablettes de pierre.
Certaines maquettes qui représentent les logements des ouvriers battent également en brèche cette théorie des esclaves. Nombre d’indices tendent donc aujourd’hui à prouver que les pyramides furent l’œuvre d’hommes libres. La description d’Hérodote demeure le seul argument à l’encontre de cette théorie.

Dans les profondeurs des pyramides
On raconte souvent que les pyramides abriteraient des trésors cachés. Dans le cas de la pyramide de Kheops, à Gizeh, les bruits sont particulièrement précis : la pyramide abriterait  plusieurs chambres secrètes dont une gigantesque bibliothèque où serait rassemblé tout le savoir de l’Egypte ancienne.
Lorsque, à la fin des années 1980, on s’aperçut que les pierres de la pyramide absorbaient la sueur humaine, ce qui provoquait l’apparition de champignons, l’idée vint d’y installer un climatiseur. Une fois les travaux terminés dans la Chambre du roi, on s’aperçut que, dans la Chambre de la reine, les conduits de ventilations ne conduisaient pas à l’extérieur mais se terminaient en cul-de-sac. Il fut alors décidé d’envoyer un robot dans ces conduits pour procéder à des vérifications. En explorant le puits sud, le robot buta contre un obstacle et, aussitôt, la presse relança l’histoire de « la chambre du savoir ». Une équipe de chercheurs réfléchit alors aux moyens d’écarter cet obstacle.
En 2002, on envoya dans ce conduit un nouveau robot, équipé cette fois-ci d’une perceuse et d’une caméra. Après avoir creusé un trou dans le bloc qui obstruait le conduit, le robot introduisit une caméra et filma ce qui se trouvait derrière. La déception fut grande car le bloc ne donnait que sur une autre galerie, d’environ 45cm de long, au bout de laquelle se trouvait un autre bloc de pierre appartenant  certainement au mur extérieur.
On prévoit à l’avenir de creuser également cette pierre pour s’assurer qu’elle ne cache aucune chambre secrète. Seul l’avenir nous dira la Grande Pyramide de Gizeh recèle effectivement une « chambre du savoir », mais les scientifiques envisagent cette éventualité avec beaucoup de scepticisme.

Source = Les Mystères de l'Humanité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfania Pluveh
Admin
Admin
avatar

Messages : 17187
Date d'inscription : 20/08/2009
Age : 26
Localisation : Univers parallèles

MessageSujet: Re: Les pyramides de Gizeh   Ven 2 Jan - 11:10

Ayant étudié un peu l'histoire de l'Egypte antique il y a certaines choses que je savais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universparalleles.forumactif.org
 
Les pyramides de Gizeh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA PYRAMIDE DE GIZEH, Merveille du Monde (vers -2540), & Le Sphingx de Gizeh
» BATAILLES DES PYRAMIDES
» Le mystère des pyramides
» Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]
» Bataille des Pyramides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers parallèles :: Aventures et évasions fantastiques :: Les légendaires légendes-
Sauter vers: