Univers parallèles

Laisse la réalité derrière toi, Univers Parallèles t'accueillera comme tu seras !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Crow, Le corbeau et la mythologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Néronn
Galaxie
Galaxie
avatar

Messages : 2561
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 27
Localisation : Quelque part sur Terre

MessageSujet: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Dim 14 Nov - 11:20

Le corbeau, sans référence à une espèce en particulier, a une influence considérable dans la culture humaine, puisqu'on le retrouve aussi bien dans les mythes et contes traditionnels des amérindiens nord-américains, des sibériens ou des peuples nordiques, puis dans les légendes et la littérature de toutes les époques, où les corbeaux sont des personnages fréquents. Il y joue le plus souvent un rôle de trickster, de héros, ou contribue par sa ruse à la création de l'homme. Chez les inuits, le même mot désigne le corbeau et l'esprit.

Au fil du temps, ces oiseaux acquirent une mauvaise réputation à cause de leur plumage noir, de leur cri rauque et de leur nécrophagie, en particulier dans l'Europe chrétienne, ce qui se traduisit par une diabolisation progressive et une réputation d'oiseau de mauvais augure. Suprême opprobre, ils ont même donné leur nom aux dénonciateurs anonymes.

Spoiler:
 

Dans l'histoire de la peinture, ils sont présents dans tous les tableaux de champs de batailles et dans tous ceux de paysages désolés d'hiver. Ils symbolisent la tristesse et le malheur.
L'Arbre aux corbeaux de Caspar David Friedrich :
Spoiler:
 

La plupart des références culturelles se rapportent à l’espèce commune du grand corbeau (corvus corax), mais il peut aussi se confondre avec la corneille.
Sa symbolique a notamment intéressé le célèbre anthropologue français Claude Lévi-Strauss, qui suggéra une hypothèse structuraliste selon laquelle le corbeau, tout comme le coyote, a obtenu un statut mythique parce qu’il était considéré comme un médiateur entre la vie et la mort.

Mais, en réalité pourtant, les corbeaux ont des comportements qui sont ou étaient considérés comme des vertus par les hommes : fidélité, courage, prudence, intelligence et sociabilité. Les couples restent unis pour la vie. Ces oiseaux n'hésitent pas à houspiller les rapaces, dont leurs prédateurs, l'autour des palombes, le faucon pèlerin et le hibou grand duc. Le plus grand rapace d'Europe, le pygargue à queue blanche, hivernant sur les étangs du Saulnois ne les impressionne pas non plus. Bravant le danger sur les routes pour se nourrir des animaux écrasés, jamais ils ne se font happer ; de même que s'aventurant jusqu'au milieu de nos jardins urbains, ils déguerpissent au premier mouvement de porte ou de fenêtre.


Mythologie nordique : Les Vikings utilisaient beaucoup l’image du corbeau. Ils le mettaient en symbole sur leurs voiles. Ragnar Lodbrok avait une bannière nommée « Reafan » et brodée de l’image d’un corbeau. Selon la légende, si la bannière flottait au vent, Lodbrok serait victorieux mais si le drapeau pendait sans mouvement, la bataille serait perdue. Le roi Harald Hardrada possédait aussi une bannière illustrant un corbeau appelée « Landeythan ». De telles bannières étaient également utilisées par de nombreux Vikings comme les comtes des Orcades et le roi Knut II de Danemark.
Dans la mythologie nordique, les corbeaux Hugin et Munin sont assis sur les épaules du dieu Odin et lui rapportent tout ce qu’ils voient et entendent. Hugin représente la réflexion (au sens pensée et miroir), tandis que Munin représente la mémoire. Odin les envoient voler autour du monde chaque jour afin de pouvoir savoir tout ce qui s’y passe.

Le corbeau apparaît également sur le côté droit des armoiries de l'Île de Man, une ancienne colonie viking, et dans le folklore de l’île. « Hraefn » était un mot du vieil anglais signifiant corbeau ; c’était le terme « hrafn » qui était utilisé en vieux norrois. Ce mot était utilisé fréquemment dans les périphrases des kennings célébrant les batailles et les effusions de sang. De plus, le nom norrois de plusieurs personnes en dérivait, comme « Hrafn », « Hrafnkel » et « Hrafnhild ».

Puisque les corbeaux sont des charognards qui consommaient, entre autres, les êtres humains (exécutés ou victimes de la guerre), ils ont souvent été associés aux morts et aux âmes perdues. De plus, dans plusieurs cultures occidentales, les corbeaux ont souvent été considérés comme des oiseaux de mauvais augure, en partie à cause du symbolisme négatif de leur plumage noir. Ainsi, en Suède, les corbeaux représentent les fantômes des personnes assassinées et en Allemagne ils représentent les âmes des damnés.

Mythologie celtique : Dans la mythologie celtique irlandaise, les corbeaux sont associés à la guerre et aux champs de bataille sous les représentations de Badb et Morrigan. La déesse Morrígan (sous la forme d’un corbeau) se serait posée sur l’épaule du héros Cúchulainn après sa mort.

D’autres mythes celtiques des Îles Britanniques rapportent que les corbeaux étaient associés au dieu gallois Bran le Béni (le frère de Branwen) dont le nom se traduit par « corbeau ». Il est représenté comme un géant et le roi des Bretons dans les récits des Mabinogion. Selon ces récits, la tête de Bran fut enterrée sur la Colline Blanche de Londres comme talisman contre les invasions. Plusieurs autres personnages de la mythologie celtique galloise partagent son nom.
Les corbeaux occupent une place importante dans le texte du XIIe siècle ou XIIIe siècle « Le Songe de Rhonabwy » en tant qu’armée de Owain mab Urien, un chevalier du roi Arthur.

Paganisme germanique : Frédéric Barberousse est le sujet d'une légende de héros endormi, qui dit qu'il n'est pas mort, mais endormi avec ses chevaliers dans une cave dans les montagnes de Kyffhäuser en Thuringe, en Allemagne, et que lorsque les corbeaux cesseront de voler autour de la montagne, il se réveillera et rétablira l'Allemagne dans son ancienne grandeur. En accord avec l'histoire sa barbe rousse a poussé à travers la table auprès de laquelle il est assis. Ses yeux sont à demi clos dans son sommeil, mais, de temps en temps, il lève la main et envoie un jeune serviteur voir si les corbeaux ont cessé de voler.

Mythologie grecque : Dans la mythologie grecque, Apollon fut un jour si amoureux de la princesse Coronis fille du roi Phlégias, qu'il confia à un corbeau blanc le soin de veiller sur elle. Un jour que le corbeau relâcha son attention, Coronis se laissa séduire par un mortel nommé Ischys. Lorsqu’Apollon apprit cela, il devint si jaloux, qu'il tua la jeune fille d'une flèche en pleine poitrine. Mais bien qu'elle fût sur le point de mourir, Coronis lui avoua attendre un enfant de lui. Sauvée de justesse par Apollon, Asclépios fut confié au centaure Chiron, chargé de l'éduquer. Comme punition pour sa négligence, Apollon vêtit le corbeau d'un sombre plumage noir.

Spoiler:
 


Mythologie romaine : Selon Tite-Live, un corbeau se posa sur le casque du général romain Marcus Valerius Corvus (de -370 jusqu’à -270) pendant un combat avec un Gaulois gigantesque, distrayant ce dernier en volant vers son visage.

Grande-Bretagne : Selon une légende, l'Angleterre ne succombera pas à une invasion étrangère tant qu'il y aura des corbeaux à la tour de Londres ; le gouvernement en maintient plusieurs en résidence, tant comme assurance que pour faire plaisir aux touristes. Cela est souvent considéré comme un ancien mythe, mais des études récentes n’ont trouvé aucune trace de cette légende avant le XIXe siècle et il semble s’agir d’une invention romantique de l’époque victorienne basée sur le récit de Bran le Béni.

En effet, la tour de Londres a connu de longues périodes sans corbeaux et ceux-ci ont été réintroduits pour la dernière fois après la Seconde Guerre mondiale. Les pennes des individus de la tour de Londres sont taillées périodiquement pour s’assurer que les oiseaux ne quittent pas les lieux.

France : Selon la légende de la fondation de la ville de Lyon, lorsque les deux princes eurent fini de tracer l'enceinte de leur future cité une nuée de corbeaux vint se poser à l'intérieur du cercle donnant ainsi la bénédiction du dieu Lug à cette ville qui fut appelée, en hommage aux corbeaux, Lugdunum c’est-à-dire La colline aux corbeaux.

Religions abrahamiques
Judaïsme et Christianisme : Dans la Bible, les corbeaux sont mentionnés à plusieurs occasions dans l'Ancien Testament. Dans le premier livre des Rois 17 :4, Dieu commande aux corbeaux de nourrir le prophète Élie. Job se demande qui nourrit les corbeaux dans le livre de Job 38 :41. Le roi Salomon est décrit comme ayant des cheveux noirs comme le corbeau dans le Cantique des cantiques 5 :11.

Spoiler:
 

Dans le Nouveau Testament, les corbeaux sont utilisés par Jésus pour montrer la prévoyance de Dieu dans l'Évangile selon Luc 12 :24.
Il est raconté qu’un corbeau protégea Benoît de Nursie en emportant une miche de pain qu’il avait bénie, celle-ci ayant été empoisonnée par des moines jaloux.

Islam : Dans le Coran, le corbeau est mentionné dans l’histoire de Caïn et Abel, les deux fils d’Adam, comme étant la créature qui montra à Caïn comment enterrer son frère assassiné (al-mā'ida 5:31).

Asie : Le Grand Corbeau est l’oiseau emblème du Bhoutan puisqu’il orne le chapeau royal. Il représente le dieu Gonpo Jarodonchen (Mahakala avec une tête de corbeau), un des plus importants gardiens divins de la culture du Bhoutan.

Le corbeau chez les Amérindiens : Le corbeau occupe également une place importante dans la culture des peuples de la côte nord-ouest de l’Amérique du Nord, entre autres les cultures Tsimshian, Haïda, Heiltsuk, Tlingit, Kwakwaka'wakw, Salish, Koyukon et Inuit.
Le corbeau de ces mythes est souvent à la fois le créateur du monde et le Trickster.
Par exemple, dans les cultures Tlingit et Haïda, il y a deux personnages qui peuvent être identifiés même s’ils ne sont pas toujours bien différenciés. Le premier est le corbeau créateur, responsable de la création du monde. Le second est le corbeau infantile, toujours égoïste, rusé, et affamé. D’autres mythes parlent du corbeau volant et relâchant le soleil et du corbeau menant les premiers humains hors de coquilles de mollusques.

Dans certains récits, le corbeau est le protecteur des humains, leur apportant le soleil, la lune, les étoiles, l’eau et le feu. Quelques légendes racontent comment le corbeau acquit son plumage noir.
Des mythes et croyances semblables sont communs chez les peuples de la Sibérie et du nord-est de l’Asie. La péninsule du Kamtchatka, par exemple, a supposément été créée par le dieu corbeau Kutkh.

Le corbeau n'est-il quand même pas beau ? On le regarde souvent d'un mauvais œil de nos jours pourtant, cela n'a pas toujours été le cas. A vous de juger ce que vous en pensez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfania Pluveh
Admin
Admin
avatar

Messages : 17191
Date d'inscription : 20/08/2009
Age : 26
Localisation : Univers parallèles

MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Dim 14 Nov - 12:49

Je voyais aussi le corbeau comme oiseau de mauvaise augure, mais il n'en a pas toujours été ainsi apparement. Pour moi il nettoie les restes humains, ce qui implique peine et morts.

J'aime bien le corbeau blanc, il doit surement être albinos non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universparalleles.forumactif.org
darkalone7
Amas
Amas
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 25
Localisation : Madagascar

MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Dim 14 Nov - 21:02

je trouve que C'est surtout à cause des films qu'ils ont eu de plus en plus ces mauvaises réputations ^^ si bien que la plupart les considère comme des animaux diaboliques sans regarder leur bon côté.En effet, j'ai déjà vu plusieurs films d'horreur où les corbeaux sont toujours présents comme si ils apportent toujours de mauvais présages.
Moi j'aime bien les corbeaux noirs ^^ mais les blancs sont pas mal aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkalone7.skyrock.com
Néronn
Galaxie
Galaxie
avatar

Messages : 2561
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 27
Localisation : Quelque part sur Terre

MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Lun 15 Nov - 0:18

Oui les blancs doivent être albinos, ils sont très rares...(déterminisme génétique, sélectif ?, je ne sais pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exitium
Galaxie
Galaxie
avatar

Messages : 2951
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 26
Localisation : Nord !

MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Lun 15 Nov - 12:25

Chouette sujet Néronn ! ^^ D'autant plus que le corbeau est un animal qui m'a toujours fascinée voir même mon préféré ! Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à voir en lui une image plus positive ^^

En tout cas, ce sujet complète parfaitement les quelques vagues connaissances que j'avais au départ. Le symbolisme du corbeau ne m'était pas complètement inconnu mais j'ignorais par contre les légendes ! Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néronn
Galaxie
Galaxie
avatar

Messages : 2561
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 27
Localisation : Quelque part sur Terre

MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Mer 17 Nov - 10:15

Je suis ravi de t'avoir aidé Exi ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalenz
Galaxie
Galaxie
avatar

Messages : 2645
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 21
Localisation : partout sauf ou je suis ^^

MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Sam 25 Fév - 8:32

Moi j'aime bien les corbeaux,a mes yeux ils ont une certaine grâce bien a eux Very Happy
Je préfère le corbeau blanc Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nogard
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 5637
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 23
Localisation : Dans un petit coin de l'univers, si l'univers a des coins.

MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Sam 25 Fév - 9:40

Perso, j'ai toujours aimé ce bel oiseau, mon animal préféré. J'aime bien son rapport à la mort, qui n'est qu'un simple moyen de subsistance. Et puis le fait que les corvidés soient la race d'oiseau la plus développée au niveau intellectuel donne encore plus de raisons d'estimer cette bestiole au si beau plumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalenz
Galaxie
Galaxie
avatar

Messages : 2645
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 21
Localisation : partout sauf ou je suis ^^

MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   Sam 25 Fév - 9:42

La tu marque quelque point Nog et tu monte dans mon estime ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Crow, Le corbeau et la mythologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Crow, Le corbeau et la mythologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Crow, Le corbeau et la mythologie
» •Crows Zero•
» Arkawel Le Corbeau.
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers parallèles :: Aventures et évasions fantastiques :: Les légendaires légendes-
Sauter vers: